9.7 C
United States of America
Sunday, April 21, 2024

Un Montréalais francophone classé parmi les youtubeurs les plus prometteurs selon le palmarès 2023 de Google Categorical Occasions

Must read


Le youtubeur montréalais Shahin est le premier créateur de contenu francophone à se tailler une place sur la liste des youtubeurs canadiens les plus prometteurs de l’année selon Google, maison mère de YouTube. Plus de 180 000 personnes sont abonnées à sa chaîne, avec laquelle il veut valoriser le Québec dans la francophonie.  

Le palmarès, publié annuellement depuis 2021 par Google Canada, rassemble cinq youtubeurs dont les chaînes connaissent une visibilité exponentielle. Cinquième sur cette liste, celle de Shahin Ouest, pseudonyme de Shahin Naderi, a connu une croissance fulgurante dans la dernière année, souligne Zaitoon Murji, chargée des communications pour YouTube Canada. 


Shahin Nadery au pageant Osheaga cet été.


Picture tirée du compte Fb de Shahin Ouest

«C’est vraiment fou d’avoir attiré l’consideration de Google, qui est un peu comme un grand boss qu’on ne rencontre jamais», avoue le jeune homme de 23 ans. Né à Montréal de mother and father immigrants iraniens, le youtubeur a grandi dans l’ouest de l’île et a reçu une éducation bilingue. Il a fait son primaire et son secondaire en français puis son cégep en anglais. Il termine actuellement un baccalauréat en génie civil à l’Université Concordia. 


Shahin Ouest a reçu une plaque de YouTube pour souligner ses 100 000 abonnés.


YouTube a publié son palmarès des créateurs canadiens les plus prometteurs en 2023 sur le compte X de Google.


Seize écran du compte X de Google

Il faut noter que le Québécois Corey Tonge est aussi sur la liste de Google, mais produit uniquement du contenu anglophone.

Exporter le québécois

Sur YouTube, la lingua franca est l’anglais. Malgré tout, le contenu de Shahin se fait dans un québécois assumé. «Ça a vraiment été un débat de choisir quelle langue j’allais employer sur ma chaîne, mais c’était necessary pour moi de rester authentique.» Il veut montrer qu’on peut faire du contenu qui s’exporte sans changer notre manière de nous exprimer.

«Ce qui m’intéresse, c’est l’humain», dit celui qui promeut les échanges interculturels. Dans ses vidéos dynamiques, ludiques et légères, il alterne entre la thématique du «courting» et le format «devine qui», ce qui rappelle la chaîne américaine Reduce.

Dans ces dernières créations, un panel, composé de Shahin et de trois amis – souvent accompagnés d’invités comme le rappeur Rowjay –, doit deviner qui, d’un petit groupe de members, est un rappeur, un immigrant, un Haïtien ou un Québécois, en fonction de la vidéo. 

Par exemple, dans la vidéo On devine qui est le Québécois, le panel pose des questions aux cinq members – le nom de l’aréna du Canadien de Montréal, pour n’en nommer qu’une – et tente de départager le Québécois des autres, qui sont immigrants… alors qu’ils ont les pieds dans la glace, pour tester leur tolérance au froid.

Mais qu’est-ce qu’un Québécois? Lorsqu’on doit deviner la nationalité de quelqu’un, Shahin «[se] base sur l’endroit où la personne est née». Mais ce sont les nuances et la confusion qu’apporte cette query qui l’intéressent. Il dit valoriser l’influence du multiculturalisme sur la tradition montréalaise et québécoise. 

«Mettre notre pays sur la map #quebec»

«Le Québec, c’est la meilleure équipe de soccer.» Voilà des exemples de descriptions qu’on retrouve sur le compte Instagram du youtubeur. 

Quand on lui demande s’il est indépendantiste, il répond qu’il «ne voit pas pourquoi il ne le serait pas. […] Ce n’est pas contre le Canada, mais plutôt parce qu’on mérite d’avoir une reconnaissance internationale».

Cette année, la chaîne YouTube du Montréalais aurait rapporté «dans les six chiffres». Il guarantee réinvestir dans son contenu et la rémunération de son équipe, qui peut parfois être composée de 13 personnes. 

Shahin est fier du succès financier qu’entraîne sa chaîne. Pour célébrer le cap des 100 000 abonnés, il a reçu des invités ayant participé à ses vidéos dans une maison luxueuse – utilisée grâce à un partenariat avec la compagnie propriétaire – et remis 1000 $ à un couple gagnant. 

Pour Shahin, l’necessary c’est de valoriser le contenu francophone (et québécois) sur YouTube. Si son succès, financier ou en termes de visionnement, peut motiver d’autres Québécois à investir dans leur contenu, c’est qu’il aura réussi. 




- Advertisement -spot_img

More articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Latest article