9.1 C
United States of America
Thursday, February 22, 2024

Tout sur le syndrome de l’intestin irritable Specific Occasions

Must read


C’est au Canada que l’on compte l’un des taux les plus élevés du syndrome de l’intestin irritable : 5 tens of millions de Canadiens en seraient atteints. On estime que seulement 40 % des personnes qui en souffrent consultent un professionnel de la santé, les autres tentant de soulager leurs symptômes en modifiant leurs habitudes alimentaires. Le level sur ce syndrome qui affecte significativement la qualité de vie. 

Symptômes

Le syndrome de l’intestin irritable (SII) touche davantage les femmes que les hommes. Il englobe plusieurs symptômes, dont des douleurs abdominales, des crampes, des ballonnements et un excès de gaz. Il existe plusieurs sous-types de SII : avec prédominance de constipation (SII-C), avec prédominance de diarrhée (SII-D) ou mixte (avec alternance de diarrhée et de constipation : SII-M)1. S’il est incommodant, ce syndrome est bénin et ne hausse pas le risque de most cancers de l’intestin. 

1 La consistance des selles est évaluée avec l’échelle de Bristol. Il existe 7 varieties de consistance, les selles de kind 1 et 2 sont associées à la constipation, celles de kind 6 et 7 sont associées à la diarrhée.  

Échelle de Bristol 

  • Sort 1 – Dur, séparé en morceaux, comme les noix.
  • Sort 2 – En forme de saucisse, mais grumeleuse.
  • Sort 3 – Comme une saucisse, mais avec des fissures sur la floor.
  • Sort 4 – Comme une saucisse ou un serpent, mais lisse et douce.
  • Sort 5 – Morceaux mous aux bords bien définis.
  • Sort 6 – Morceaux déchiquetés, agglomérés en une matière pâteuse.
  • Sort 7 – Fade, humide, aucun morceau solide. Entièrement liquide
Éléments déclencheurs

Il n’existe pas de facteurs de risque reconnus du SII, mais il est fréquent que le syndrome se développe à la suite d’une intoxication alimentaire, l’utilisation d’antibiotiques, une fluctuation hormonale ou encore la diarrhée du voyageur. Le stress et l’anxiété peuvent exacerber les symptômes. 

Diagnostic

Afin d’établir un diagnostic, il faut écarter les intolérances alimentaires comme celle au lactose et au gluten (maladie cœliaque) ainsi que les maladies inflammatoires de l’intestin (colite ulcéreuse et maladie de Crohn). 

Traitement

Si votre médecin peut prescrire certains médicaments (antispasmodiques, antidépresseurs, antidiarrhéiques, laxatifs, analgésiques) selon le kind de SII, les modifications alimentaires sont des plus importantes pour soulager les symptômes. 

Dans un premier temps, on peut limiter les composants alimentaires qui irritent l’intestin :

  • La caféine 
  • L’alcool
  • Les boissons gazeuses
  • Les aliments riches en gras
  • Les aliments épicés
  • Le sorbitol et les autres alcools de sucre

Si les changements ci-dessus ne sont pas suffisants, la diète faible en FODMAP est tout indiquée. 

Le régime faible en FODMAP

C’est le régime préconisé pour le traitement du SII. En limitant la consommation de certains glucides qui fermentent dans l’intestin (oligosaccharides, disaccharides, monosaccharides et polyols), on réduit significativement les symptômes. Le suivi se déroule en trois étapes : la section d’élimination, la section de réintroduction et la section de maintien. En tout, 75 % des personnes atteintes du SII voient leurs symptômes s’améliorer avec cette approche. 

On trouve les FODMAP dans une grande variété d’aliments : fruits, légumes, légumineuses, produits laitiers et produits céréaliers. Chaque personne a son propre seuil de tolérance d’où l’significance de personnaliser l’approche. 

Comme cette approche est complexe, on a tout intérêt à se faire suivre par un professionnel de la diet. L’université Monash en Australie, une pionnière au niveau de la recherche nutritionnelle sur le SII, offre plusieurs outils pour mettre en pratique cette approche alimentaire (www.monashfodmap.com). On y trouve notamment une liste de nutritionnistes enseignant l’approche FODMAP au Québec. 

Une software (disponible en français) permet notamment de trouver les aliments les plus faibles en FODMAP dans toutes les catégories alimentaires. On y trouve également plusieurs recettes qui respectent les principes du régime. 

Si le gluten (une protéine) est souvent mis au banc des accusés, ce sont davantage les fructanes (un kind de glucides) dans le blé, le seigle et l’orge qui sont problématiques. Les céréales comme l’avoine, le maïs, le riz, le millet, le quinoa, le sarrasin et le teff sont beaucoup mieux tolérées. Du côté des fruits, comme le fructose peut provoquer des symptômes, les fruits comme l’ananas, le kiwi, la mandarine et l’orange sont à favoriser. 

Les fibres

Il existe deux varieties de fibres : les insolubles et les solubles. Si les premières sont généralement moins tolérées, les secondes peuvent soulager certains symptômes. On les trouve notamment dans l’avoine et le psyllium. 

L’significance du journal alimentaire

Tenir un journal en inscrivant tout ce que l’on mange et ce que l’on boit dans une journée tout en annotant ses symptômes (douleurs, ballonnement, fréquence et consistance des selles, and so on.) permet de mieux cibler les aliments problématiques. Restreindre la consommation de trop d’aliments n’est pas souhaitable, automotive cela affecte la variété alimentaire, laquelle est gage de santé. 

Il est également necessary de maintenir une routine alimentaire, sans sauter de repas. Des stratégies de gestion du stress auront également un effet significatif sur le soulagement des symptômes. 

Suppléments

Les personnes souffrant du SII affichent un déséquilibre au niveau du microbiote (dysbiose) ainsi qu’une faible diversité microbienne. Les probiotiques pourraient donc optimiser la flore intestinale. Le information clinique des produits probiotiques vendus au Canada ( recommande quelques probiotiques pour le soulagement du SII dont Align® et TuZen®.

L’huile de menthe poivrée en capsules pourrait diminuer les inconforts intestinaux et la distension abdominale. Elle serait, par contre, à éviter chez les personnes qui souffrent de reflux gastro-œsophagien. 


Picture Adobe Inventory

Pour en savoir plus :

La resolution FODMAP : pour en finir avec les maux de ventre

Cinzia Cuneo

Les Éditions du Journal

Découvrez d’autres conseils sur mon blogue : www.isabellehuot.com




- Advertisement -spot_img

More articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Latest article