27.5 C
United States of America
Saturday, June 22, 2024

Retour de Dominique Ducharme dans la LNH: «Je souhaite à Dom de redevenir un entraîneur-chef» – Bruce Cassidy Categorical Instances

Must read


Bruce Cassidy n’avait aucun lien avec Dominique Ducharme. Les deux hommes n’avaient jamais travaillé ensemble dans le passé.

Mais quand les Golden Knights ont perdu deux adjoints en Misha Donskov (embauché comme adjoint avec les Stars de Dallas) et Ryan Craig (promu comme entraîneur-chef des Silver Knights de Henderson dans la Ligue américaine), Cassidy a tendu une perche en course de Ducharme. 

À ses yeux, il avait le profil recherché pour travailler avec lui derrière le banc des Golden Knights de Vegas, l’équipe championne de la Coupe Stanley. 

En ce jour d’entraînement optionnel sur la glace du Centre Bell pour les Golden Knights, Cassidy a décrit le mariage entre Ducharme et son équipe. 

«Je ne connaissais pas Dom, a raconté l’homme de 58 ans en entrevue au Journal. Mais Sean Burke avait travaillé avec lui à Montréal. Kelly McCrimmon, notre DG, avait aussi un lien avec Dom, puisqu’ils avaient occupé des postes d’adjoint lors d’un Mondial junior [2016]. J’avais reçu un portrait élogieux de Dom.» 

«J’ai ensuite fait mes devoirs en téléphonant à d’autres anciens collègues de Ducharme. Ils m’ont tous dit qu’il était un homme clever de hockey et une bonne personne. Je voulais dénicher un adjoint qui détenait une expérience d’entraîneur-chef dans la LNH. Dom cochait cette case.» 

«Et je me revoyais un peu en lui, a-t-il poursuivi. J’ai obtenu une première probability dans la LNH à Washington à un jeune âge [37 ans] et je me suis fait congédier. Je crois au idea d’une autre probability. Et Dom a une présence en finale dans son curriculum vitae avec le Canadien. Ce n’est pas rien.» 

Une rencontre optimistic

Installé dans un hall du Centre Bell pendant qu’Alex Pietrangelo et Brayden McNabb lançaient un ballon d’entraînement ou poussaient de la fonte à quelques mètres avec le préparateur physique de l’équipe, Cassidy a parlé de son nouvel adjoint pendant plus de 15 min. 


Picture Getty Photos by way of AFP

Le Journal avait fait une demande pour s’entretenir avec Ducharme, mais la politique de l’équipe empêche les adjoints d’offrir des entrevues aux médias. 

«Quand j’ai rencontré Dom pour le poste cet été, il m’a charmé, a affirmé Cassidy. Il ne me disait pas ce qu’il pouvait faire pour les Golden Knights, mais il posait des questions pour savoir remark il pouvait aider notre groupe. J’aimais son approche. Il voulait recommencer à travailler.» 

«Il a connu du succès à Halifax dans la LHJMQ, il a gagné au Mondial junior et a dirigé le Canadien de Montréal. Je sais que la saison de la finale était une année étrange, mais c’est quand même lui qui a conduit son équipe jusqu’à une finale contre Tampa.» 

«Il a un bon œil, il peut analyser rapidement le portrait d’une équipe et il a des idées créatives pour générer de l’offensive. Il a vécu les réalités d’un entraîneur-chef et d’un adjoint dans la LNH. J’aime sa façon de communiquer avec les joueurs et son côté terre-à-terre.» 

Sauter dans l’motion

Sur le plan financier, Ducharme avait encore une année à son contrat avec le Canadien. Au mois de juillet 2021, il avait paraphé une prolongation de contrat de trois ans et 5,1 thousands and thousands (1,7 million par année) avec le CH. 

Congédié moins d’un an plus tard (9 février 2022) et remplacé par Martin St-Louis, Ducharme n’avait pas l’intention de simplement regarder l’horloge et attendre la fin de son contrat avant de vivre une autre expérience. 

«Oui, il voulait revenir dans l’motion, a rappelé Cassidy. Il a choisi de sauter dans l’aventure, même s’il lui restait encore une saison à son contrat avec le CH. Pour moi, c’était un signe qui ne trompe pas. Il a une ardour pour son métier. J’ai déjà approché des entraîneurs dans le passé qui me disaient qu’ils n’étaient pas prêts à écouter une offre, puisqu’ils voulaient attendre la fin de leur contrat ou attendre un poste d’entraîneur-chef. Dom, lui, cherchait à rebondir.» 

Dans un rôle d’adjoint et de responsable des attaquants avec les Golden Knights, Ducharme ajoutera d’autres cordes à son arc. Et il le fait avec l’une des bonnes équipes de la LNH. Un jour, le téléphone pourrait à nouveau sonner, mais pour un retour comme entraîneur-chef. 

«Je lui souhaite de redevenir un entraîneur-chef dans la LNH s’il le désire, a mentionné Cassidy. Il aura appris de ses jours à Montréal, comme de ceux à Vegas. Il y a toujours des hauts et des bas. La vie d’un entraîneur n’est pas un chemin en ligne droite. Il cadre très bien avec notre équipe.»

Une rencontre émotive

Cassidy avait un souhait pour son nouvel adjoint pour le match de jeudi soir au Centre Bell contre le Tricolore. 

«Je ne connais pas le plan du Canadien pour Dom, mais j’think about que les partisans reconnaîtront le travail qu’il a fait pour cette équipe, a-t-il souligné. Nous sommes dans une industrie où les entraîneurs défilent les uns après les autres. Mais il y a aussi des humains derrière ça. Il s’agira d’une rencontre émotive pour Dom. Il y a bien des pictures qui défileront dans sa tête.»

À voir aussi : 




- Advertisement -spot_img

More articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Latest article