19.7 C
United States of America
Saturday, June 15, 2024

Les suppléments d’antioxydants à éviter pendant le traitement du most cancers Specific Occasions

Must read


Une étude récente rapporte que des suppléments contenant des quantités élevées d’antioxydants comme la vitamine C favorisent la formation de vaisseaux sanguins nécessaires à la development des tumeurs.

Le stress oxydatif causé par les dérivés réactifs de l’oxygène (les radicaux libres) joue un rôle essential dans le développement de l’ensemble des maladies chroniques, en particulier le most cancers. 

Ces molécules très instables peuvent en effet provoquer d’importants dommages à l’ADN, aux protéines et aux membranes des cellules et ainsi créer des anomalies favorisant le développement de tumeurs. Puisque certaines vitamines (C et E, en particulier) sont capables de neutraliser cette motion destructrice des radicaux libres, certains ont suggéré que l’administration de doses massives de ces vitamines pourrait exercer une motion optimistic sur la santé.

Équilibre perturbé

La recherche des dernières décennies a cependant clairement montré que ce n’était pas le cas. Non seulement des doses élevées d’antioxydants n’ont aucun effet protecteur sur le risque de most cancers, mais certains d’entre eux comme la ß-carotène et la vitamine E ont au contraire été associés à une hausse du risque de certains cancers, en particulier ceux du poumon et de la prostate, et de la mortalité prématurée. 

Il semble que cet effet négatif est causé par une perturbation de l’équilibre biochimique qui existe entre les niveaux de radicaux libres normalement générés par les cellules et les défenses antioxydantes naturelles de l’organisme. 

Par exemple, il est bien établi que les radicaux libres sont essentiels pour l’élimination des tumeurs naissantes par le système immunitaire et des études récentes ont aussi noté que le stress oxydatif permet de réduire le risque de métastases1

En interférant avec ces mécanismes naturels de défense anticancer, les doses massives d’antioxydants dans les suppléments peuvent donc s’avérer beaucoup plus nuisibles qu’utiles à la lutte au most cancers.  

Nourrir la tumeur

Une étude récente sur l’effet d’un autre antioxydant, la vitamine C, sur la development du most cancers du poumon est un autre exemple des risks potentiels associés à l’utilisation de ces suppléments d’antioxydants2.  

Dans cette étude, les chercheurs ont fait croître des cellules cancéreuses pulmonaires sous forme d’organoïdes, des microtumeurs tridimensionnelles qui possèdent des caractéristiques très semblables à la tumeur de départ et qui sont de plus en plus considérées comme un wonderful modèle pour étudier la biochimie du most cancers.

Ils ont observé que l’exposition de ces microtumeurs à la vitamine C provoquait des changements importants dans l’expression de plusieurs gènes, en particulier ceux impliqués dans la formation de nouveaux vaisseaux sanguins par le processus d’angiogenèse. 

Cet effet peut avoir de graves répercussions sur la development du most cancers, automotive l’angiogenèse permet d’approvisionner les cellules cancéreuses en nutriments et oxygène, essentiels à leur croissance.  

D’ailleurs, les chercheurs ont observé que l’administration de doses élevées de suppléments d’antioxydants à des animaux porteurs de tumeurs provoquait une hausse marquée du niveau de vascularisation de ces tumeurs : c’est un effet proangiogénique néfaste. 

L’analyse plus détaillée du phénomène a révélé que cet effet de la vitamine C est causé par l’activation d’une protéine appelée BACH1 qui contrôle à elle seule l’expression de plusieurs gènes proangiogéniques.  

Un phénomène similaire peut se produire chez les sufferers, automotive l’analyse de biopsies de cancers du poumon a montré qu’une augmentation des niveaux de cette protéine BACH1 est corrélée avec ceux de plusieurs gènes impliqués dans l’angiogenèse.

Tout cela est complexe au niveau biochimique, mais le message à retenir demeure très easy : pour les sufferers atteints d’un most cancers, les suppléments de doses élevées d’antioxydants sont des produits qui sont dépourvus d’utilité et qui peuvent même au contraire s’avérer dangereux en favorisant la development de la maladie.  

1. Piskounova E et coll. Oxidative stress inhibits distant metastasis by human melanoma cells. Nature 2015; 527:186-91.
2. Wang T et coll. Antioxidants stimulate BACH1-dependent tumor angiogenesis. J. Clin. Make investments., publié le 31 août 2023.




- Advertisement -spot_img

More articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Latest article