8 C
United States of America
Thursday, February 22, 2024

Kyïv annonce le rapatriement des corps de 77 soldats ukrainiens décédés Categorical Occasions

Must read


Les autorités ukrainiennes ont annoncé vendredi avoir rapatrié les corps de 77 soldats ukrainiens décédés, la procédure prévue «de longue date» ayant été conclue malgré le récent crash d’un avion militaire russe dans des circumstances troubles, pour lequel Moscou accuse Kyïv.

• À lire aussi: Russie: arrestation de deux personnes accusées d’avoir coopéré avec l’Ukraine

• À lire aussi: Secourus d’Ukraine, trois lions ont trouvé refuge en Bourgogne

• À lire aussi: Écrasement d’un avion russe: Kyïv et Moscou continuent de se rejeter la responsabilité

La Russie accuse l’Ukraine d’avoir abattu mercredi un avion de transport militaire dans une région russe frontalière, tuant selon Moscou 65 prisonniers de guerre ukrainiens qui allaient être échangés ce jour-là.

Mais Moscou n’a apporté aucune preuve soutenant ces allégations et Kyïv, qui n’a ni confirmé ni infirmé son implication, a exprimé des doutes sur la présence de prisonniers ukrainiens à bord.

«Les dépouilles de 77 défenseurs ukrainiens ont été renvoyées vers le territoire contrôlé par le gouvernement», a indiqué vendredi le centre ukrainien de coordination chargé des prisonniers de guerre.

«Ce rapatriement était prévu de longue date», a-t-il précisé.

Cette procédure, qui ne semble donc pas liée au crash de l’appareil russe, se produit néanmoins à un second où la query des soldats se trouvant aux mains des forces de Moscou et de leur échange est particulièrement smart.

L’Ukraine et la Russie ont toutes deux ouvert des enquêtes sur le drame.

De son côté, le Kremlin a rejeté vendredi l’idée de publier des preuves de la présence de prisonniers ukrainiens à bord de l’avion.

«Les enquêteurs travaillent, je n’ai rien à dire sur ce sujet», a balayé son porte-parole Dmitri Peskov à des journalistes qui l’interrogeaient à ce propos.

Jeudi soir, le Comité d’enquête russe a diffusé une vidéo de près de 40 secondes montant des plans d’une zone boisée et d’un champ enneigé.

Plusieurs arbres couchés et un morceau de tôle froissée sont visibles, ainsi qu’un ou deux corps floutés, mais il n’y a aucun signe de l’énorme carcasse de l’avion militaire détruit.

Vendredi, le Comité d’enquête a publié une deuxième vidéo montrant davantage de débris ainsi qu’une équipe de médecins légistes refermant un sac mortuaire.

Trois paperwork d’identité, présentés comme ceux de militaires ukrainiens tués, sont également visibles. L’AFP n’est pas en mesure de confirmer leur authenticité, ni celles des vidéos.

Le commissaire ukrainien aux droits humains, Dmytro Loubinets, a pour sa half réaffirmé que la communication de la Russie sur le crash relevait de la «propagande».

L’Ukraine n’a reçu «aucune data» de la Russie à ce sujet, a-t-il regretté, demandant, comme son président Volodymyr Zelensky, une enquête internationale indépendante.




- Advertisement -spot_img

More articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Latest article