14.7 C
United States of America
Monday, April 15, 2024

Femmes enceintes: l’significance des vitamines et minéraux Specific Instances

Must read


Bien manger avant et pendant la grossesse contribue au bon développement du fœtus, réduit les risques de carences et de issues reliées à la grossesse. Tour d’horizon des nutriments à surveiller chez la femme enceinte. 

Les besoins en plusieurs nutriments augmentent chez les femmes enceintes. Le tableau ci-dessous présente les différences entre les besoins journaliers des femmes et ceux des femmes enceintes de 19 à 50 ans pour quelques nutriments. 

De plus, une étude multicentrique récente a démontré que plusieurs femmes présentaient, en début de grossesse, de faibles concentrations d’une ou plusieurs vitamines (folate, riboflavine, vitamine B12 et/ou vitamine D). Une saine alimentation et la prise de suppléments sont pourtant essentielles. 

Cap sur les nutriments à surveiller chez la femme enceinte!

Les besoins chez la femme enceinte


Pregnant woman's belly


Picture Adobe Inventory

Les statistiques canadiennes

Selon l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes (2015) réalisée auprès de femmes âgées de 15 à 45 ans ayant vécu un accouchement lors des cinq années précédentes: 

71% des femmes savaient que la prise d’acide folique avant la conception pouvait réduire les risques d’ATN; 

60% des femmes ont dit avoir pris de l’acide folique dans les trois mois précédant la conception, dont 98% tous les jours ou presque. 

1. L’acide folique 

L’acide folique est une vitamine du groupe B essentielle au bon développement de la colonne vertébrale, du cerveau et du crâne du fœtus, notamment lors du premier trimestre. 

Un apport suffisant en acide folique avant et pendant la grossesse contribue à réduire le risque d’anomalies du tube neural (ATN). Le tube neural est la partie du fœtus qui se développera pour former le cerveau et la moelle épinière. 

Depuis 1998, l’ajout d’acide folique est obligatoire dans les farines blanches, les pâtes enrichies et les produits de semoule de maïs vendus au Canada, ce qui a permis de réduire de façon importante les taux d’ATN. 

L’Agence de la santé publique du Canada recommande également aux femmes susceptibles de devenir enceintes de prendre une multivitamine qui contient 0,4 mg (400 mcg) d’acide folique au quotidien. Comme les besoins journaliers des femmes enceintes sont de 0,6 mg (600 mcg) d’acide folique, il est vital de compléter avec une alimentation qui contient du folate, la forme présente dans les aliments. 


Pregnant woman's belly

Le tableau ci-dessus présente quelques-unes des meilleures sources alimentaires de folate. 

Observe: les besoins en acide folique sont plus élevés chez les femmes qui présentent des facteurs de risque liés aux ATN. 

2. Le fer 

Les besoins en fer des femmes enceintes sont très élevés, notamment en raison de l’augmentation du quantity sanguin pendant la grossesse et des besoins du fœtus. Pour assurer un apport suffisant, il est recommandé de prendre une multivitamine qui contient entre 16 et 20 mg de fer. Une alimentation qui contient des aliments riches en fer est également importante. 

Il existe deux varieties de fer: le fer hémique, présent dans les aliments d’origine animale, et le fer non hémique, présent dans les aliments d’origine végétale. 

Le fer hémique est le mieux absorbé par l’organisme. Toutefois, il est attainable d’améliorer l’absorption du fer non hémique en le consommant avec des aliments riches en vitamine C (ex: fruits et légumes) et/ou en fer hémique. 

Le tableau ci-dessous présente quelques aliments riches en fer. 


Pregnant woman's belly

3. La vitamine A 

De bons apports en vitamine A sont importants pendant la grossesse. La vitamine A peut être d’origine végétale, sous forme de bêta-carotène (un pigment que l’organisme peut convertir en vitamine A), ou animale, sous forme de vitamine A préformée. 

Toutefois, un excès de vitamine A préformée provenant de suppléments ou d’aliments d’origine animale est tératogène, ce qui signifie qu’il est prone de causer des anomalies congénitales. 

Les suppléments destinés aux femmes enceintes (ex: multivitamines prénatales) sont sécuritaires et contiennent généralement du bêta-carotène, mais les suppléments de vitamine A ou d’huile de foie de poisson (ex: huile de foie de morue) sont à éviter pendant la grossesse. Il est également recommandé d’éviter la consommation de foie et de produits à base de foie, très riches en vitamine A, pendant la grossesse. 

Parmi les meilleures sources de bêta-carotène, on trouve: la patate douce, la carotte, la citrouille, les épinards, le chou vert frisé et la courge musquée. 


Pregnant woman's belly


Picture Adobe Inventory

Pour d’autres conseils en diet, visitez mon blogue: www.isabellehuot.com




- Advertisement -spot_img

More articles

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

- Advertisement -spot_img

Latest article